Le Printemps en Médecine Traditionnelle Chinoise

A quoi correspond le printemps ?

La qualité énergétique du printemps est caractérisée par un mouvement d’expansion, de croissance, de propulsion.

En Chine, le printemps commence début février et dure jusqu’à mi-avril /début mai. Dans la nature, c’est l’éclosion, le jaillissement, la montée de sève, l’apparition des bourgeons. Chez l’humain, c’est l’élan vital des jeunes pousses. Dans cette phase, l’Energie est claire, prête à germer, à mettre en mouvement le Qi dans le corps, à apporter une extériorisation dans la vie de la personne.

Le printemps est associé à l’élément « Bois »

Le mouvement de l’élément Bois correspond au début du cycle des 5 éléments : le Yang sort du Yin. C’est le mouvement le plus rapide presque brutal, léger, clair, dynamisant. Il se caractérise par sa force et sa mobilité. L’Energie Bois offre les mouvements de démarrage, de renouveau, de l’action, de la croissance, de la montée du Qi dans l’organisme. Le Bois repose sur l’idée d’un début de mouvement, d’une impulsion autour de laquelle s’instaure une série de qualités telles que le goût de l’action, l’enthousiasme. L’Energie Bois pousse l’humain à changer, parfois de manière brusque.

Quels sont les organes associés au printemps ?

Comme pour chaque élément, un couple d’organes et plus spécifiquement leurs fonctions, portent les caractéristiques de l’élément. Pour le Bois, il s’agit du Foie et de la Vésicule Biliaire.
Le Foie est positionné, pour la médecine chinoise comme le général des armées. Il a un rôle dans l’organisation et la régulation du corps humain au niveau physique, émotionnel et psychique.
Le flux énergétique de notre corps s’opère en nous conformément à un plan : quand la programmation chancelle ou s’interrompt, l’Energie du Foie se trouve en difficulté.
L’absence de coordination, le sentiment de panique par manque de plan, la faiblesse des décisions peuvent signifier que le Foie est en disharmonie.
La Vésicule Biliaire est reliée au Foie. Elle régit la force de décision et infuse le courage.

Quels sont les déséquilibres émotionnels associés au Bois ?

La colère est l’émotion qui fragilise le plus l’énergie du Foie.
La colère perturbe la fonction de drainage et de dispersion du Foie.
Une colère refoulée peut entraîner une stase de Qi du Foie se manifestant par une oppression thoracique, des soupirs, sensation de boule dans la gorge, irritabilité.
Une colère qui explose peut produire une montée du Yang du Foie pouvant entraîner des céphalées, des vertiges, des insomnies.

Quelques conseils pour bien vivre le printemps

  • Pratiquer toute activité physique favorisant l’étirement des muscles, ce qui permettra ainsi à l’énergie du foie de circuler librement. Ayez à l’esprit l’image du chat qui s’étire de tout son long !
  • Accompagner l’activité physique d’une bonne respiration pour conserver également un bon équilibre de l’énergie du foie.
  • Marcher dans le vert. La couleur associée au Printemps est … le vert. Cette couleur a des vertus apaisantes sur notre système nerveux.
  • Contre l’engorgement hépatique : verser le soir de l’eau bouillante dans une tasse contenant 2 têtes de camomille et un citron coupé en rondelle. Laisser macérer la nuit. Filter et boire le mélange le matin à jeun.
  • Aller dans la forêt, la montagne, au bord de la mer et crier ses colères et frustrations ….les donner à la Nature …. qui recycle.
  • Oser le repos.

Source : Sylvie Chagnon, WU Manuel de massage énergétique chinois, ed Trédaniel

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut